Connectez-vous S'inscrire




Timbuktu, un film lumineux pour dénoncer le fondamentalisme religieux

Chronique du film d'Abderrahmane Sissako, en salles le 10 décembre 2014

Notez
Rédigé le Lundi 8 Décembre 2014 à 14:11


Printemps 2012. Des djihadistes envahissent la ville de Tombouctou au Mali dans l’impuissance des autorités locales. Le cinéaste mauritanien Abderrahmane Sissako, digne représentant du cinéma africain, s’est penché sur cet événement tragique à travers Timbuktu, une fiction politique qui donne une voix à cette population prise en otage.


Boudé lors du dernier festival de Cannes, Timbuktu rassemble pourtant tout ce qu’on attend du cinéma contemporain. De l’engagement, de la poésie, du style : Sissako remplit le contrat.
 
Le film nous plonge dans le quotidien des habitants de Tombouctou peu de temps après l’arrivée de troupes terroristes armées. Ces derniers leur imposent la charia et se positionnent comme juges de leur foi. Il y a ceux, pour la majorité anonymes, qui vivent au quotidien les brimades des ces nouveaux occupants. Et il y a Kidane, Satima (Toulou Kiki) et Toya, la famille touareg au centre du film qui a choisi de s’isoler au milieu des dunes à l’extérieur de la ville.

Cette arrivée d’étrangers dans la ville va apporter une certaine tension chez les habitants qui vont parfois aller au conflit de manière assez dangereuse entre eux ou contre les envahisseurs. C’est dans ce contexte que Kidane (Ibrahim Ahmed), un berger à priori sans histoires va commettre l’irréparable et entraîner sa propre chute…
 

NE PAS TOMBER DANS LES CLICHÉS

Des femmes qui doivent porter gants et chaussettes pour aller au marché, un vieillard prié d’ajuster sa tenue vestimentaire, des enfants privés de foot : ces anecdotes que l’on retrouve dans le film sont inspirées de réels témoignages recueillis par le réalisateur.
 
Travaillant le comique de situation avec brio, tout au long du film, Sissako va s’attacher à montrer l’absurdité et les contradictions des terroristes. Par exemple cette scène où les djihadistes parlent avec passion de football alors que l’on apprend un peu plus tard que le ballon rond est interdit dans la cité.
 
Certes le metteur en scène a choisi d’humaniser les bourreaux mais ce n’est pas pour les excuser. On sent surtout un besoin de ne pas tomber dans les clichés et de ne pas surenchérir. Ici, les djihadistes n’ont pas de longues barbes et même s’ils imposent une tyrannie ce ne sont pas des brutes belliqueuses ambulantes. Une manière de dénoncer la folie humaine sans jeter d’huile sur le feu.

UNE VIOLENCE PAS GRATUITE

Tourné dans un village de Mauritanie, Timbuktu est avant tout un beau film. Film choral appuyé par la diversité des histoires, des visages et des langues (Tombouctou est une ville multiculturelle), l’esthétique n’en reste pas moins uniforme. Pour donner ce côté majestueux à l’image, Sissako multiplie les plans larges sur les dunes du désert ou sur le fleuve Niger qui donnera par ailleurs naissance à l’une des plus belles scènes du film : l’altercation fatale entre Kidane et Amadou le pêcheur.
 
Si Abderrahmane Sissako a choisi de s’attaquer à l’obscurantisme religieux, il le fait avec beaucoup de sagesse. Une des affiches du film montrait une femme en hijab (la très radieuse Fatoumata Diawara) à genoux dans le sable, le visage déformé par la douleur. Dans le film, cette femme musicienne sera punie de 40 coups de fouets en public pour avoir chanté. Plus loin, Sissako intègre une scène de lapidation d’un couple sans voyeurisme aucun. C’est durant ce court moment que la violence atteint son paroxysme mais jamais le réalisateur ne tombe dans le spectacle de la violence gratuite.
 

UN FILM HISTORIQUE

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988, Tombouctou a été le théâtre de la barbarie d’extrémistes religieux qui marqueront à jamais la ville et ses habitants. Si les violences dans cette ville ont été moins vives qu’à Gao par exemple, il n’en reste pas moins qu’avec la destruction des mausolées, c’est un bout de culture que les djihadistes ont anéanti. Mais les Tombouctiens et les Maliens en général ont aussi ce film à présent, qui montre plus le courage d’un peuple qui a su résister comme il a pu face à l’occupation que la violence aveugle et ignorante de leurs oppresseurs.
 
Abderrahmane Sissako sera peut-être le seul cinéaste à traiter de cet épisode de la Guerre du Mali sous forme fictionnelle et non documentaire. D’autres viendront peut-être à sa suite mais lui l’a fait dans l’urgence et c’est tout à son honneur.
 

LA BANDE-ANNONCE

Timbuktu d'Abderrahmane Sissako en salles le 10 décembre


Chroniques


Actu Ciné | Mode/Beauté | Top BME | Chroniques | Sorties en France | Concours | Bandes-Annonces




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube
Tumblr
Rss



Inscription à la newsletter










    Aucun événement à cette date.





Derniers tweets
BME : #FivePoints : une web-série surprenante ! @FacebookWatch @Thomas Carter https://t.co/pRlgZhccgG https://t.co/42aUr0DKJl
Dimanche 10 Juin - 23:38
BME : #Greenleaf une saison 3 annoncée par OWN ! https://t.co/yj75iCAxz1 https://t.co/8sY1SRXHpq
Dimanche 10 Juin - 23:38
BME : @JamieFoxx incarnera #Spawn dans le nouveau film de @ToddMcFarlane pour la maison @Blumhouse !… https://t.co/9sF1cMSngw
Lundi 4 Juin - 20:38
BME : @ViolaDavis revient avec #LesVeuves de @SteveMcqueen dans une bande-annonce époustouflante ! #violadavis #widows… https://t.co/uFrkEl2EnJ
Lundi 4 Juin - 20:08
BME : Un trailer officiel pour #Yardie de @IdrissElba ! https://t.co/G1YJFebZyd https://t.co/Q9LnJqCJ5Q
Lundi 4 Juin - 20:08
BME : RT @JohnBoyega: Epic night! Congrats @wizkidayo and @TiwaSavage !! 🇳🇬🇳🇬🇳🇬🇳🇬🇳🇬🇳🇬 https://t.co/A0ErbAvUxc
Lundi 28 Mai - 23:02
BME : @IdrisElba jouera #Quasimodo dans #LeBossudeNotre-Dame pour @Netflix https://t.co/qicH1oEunL https://t.co/4RZxoExG2X
Lundi 28 Mai - 00:08
BME : #TheLastAmazon, la nouvelle série d'@AvaDuVerneypour @AtriumTV https://t.co/GxOo6TQk6B https://t.co/CFbXu4IhbV
Lundi 28 Mai - 00:08
BME : @JordanPeele produira #The Hunt, la nouvelle série @Amazon #série #JordanPeele https://t.co/oQNWLOFiLu https://t.co/0VjD2Nrim4
Lundi 28 Mai - 00:08
BME : #BaatouAfrica, le festival des documentaires africains 1ére édition @Cinewax @RefletMédicis https://t.co/LN1FLYviQC https://t.co/rcajy5GhvO
Lundi 28 Mai - 00:08

Partager ce site



Derniers tweets
BME : #FivePoints : une web-série surprenante ! @FacebookWatch @Thomas Carter https://t.co/pRlgZhccgG https://t.co/42aUr0DKJl
Dimanche 10 Juin - 23:38
BME : #Greenleaf une saison 3 annoncée par OWN ! https://t.co/yj75iCAxz1 https://t.co/8sY1SRXHpq
Dimanche 10 Juin - 23:38
BME : @JamieFoxx incarnera #Spawn dans le nouveau film de @ToddMcFarlane pour la maison @Blumhouse !… https://t.co/9sF1cMSngw
Lundi 4 Juin - 20:38
BME : @ViolaDavis revient avec #LesVeuves de @SteveMcqueen dans une bande-annonce époustouflante ! #violadavis #widows… https://t.co/uFrkEl2EnJ
Lundi 4 Juin - 20:08
BME : Un trailer officiel pour #Yardie de @IdrissElba ! https://t.co/G1YJFebZyd https://t.co/Q9LnJqCJ5Q
Lundi 4 Juin - 20:08