Connectez-vous S'inscrire




Shake The Dust : Nas à la production d'un documentaire sur le Hip Hop ougandais

Notez
Rédigé le Samedi 18 Avril 2015 à 00:01


Nas a échangé sa casquette de rappeur contre celle de producteur exécutif pour le documentaire du réalisateur-journaliste Adam Sjӧberg, Shake The Dust. C’est sur les traces du break dance et du Hip Hop colombien, cambodgien, yemenite et ougandais que Nas et Sjӧberg nous proposent de les suivre.


Père fondateur du mouvement Hip Hop et considéré comme le premier DJ du mouvement Hip Hop aux Etats-Unis, DJ Kool Herc décrit le mouvement comme une famille d’accueil pour une génération désirant délivrer un message très souvent ignorée par la société. Les critères sociaux comme la religion, le sexe, la nationalité, la « race » ou la classe sociale sont laissés à la porte, et seuls les aptitudes et l’apport culturel sont plébiscités. 

Au fil des années, ce mouvement est devenu une culture et un langage universel célébrés dans le monde entier, en passant par le Japon, l’Allemagne ou l’Australie. Mais qu’en est-il des pays en voie de développement ? Quelles sont leurs pratiques des cinq éléments du Hip Hop (DJ, Rap, Break Dance, Graffiti et le savoir culturel) ? Quel est le message fondateur ? C’est sur ses questionnement que le réalisateur –anciennement journaliste- Adam Sjӧberg et le rappeur Nas ont décidé de fonder leur voyage à travers le Cambodge, le Yemen, la Colombie et l’Ouganda. 

La présence de Nas dans le projet s’explique dans son ambition de partager massivement le message d’ « empowerment » d’une jeunesse, d’une communauté et d’une culture différente de celle des Etats-Unis. « Shake The Dust m’a rappelé comment et pourquoi je suis tombé amoureux du Hip Hop et son poids en tant que moyen d’expression créatif et constructif » explique-t-il. On suit donc le quotidien de plusieurs break-dancers, rappeurs et DJs de contexte social et culturel divers. Sous forme de témoignages et performances, ces artistes offrent leur vision de ce qu’est et apporte le Hip Hop dans leur quotidien. 

Si Shake The Dust peut être vu comme un simple documentaire sur le Hip Hop étranger, il rappelle surtout le pouvoir d’une culture fondée initialement sur les luttes sociales de la communauté noire-américaine. 

Malgré une sortie dans les salles américaines limitée à quelques cinémas, le documentaire est déjà disponible en téléchargement payant sur la plateforme Vimeo On Demand


 
Farat SAID SOILIHI


Actu Ciné


Actu Ciné | Mode/Beauté | Top BME | Chroniques | Sorties en France | Concours | Bandes-Annonces




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube
Tumblr
Rss



Inscription à la newsletter










    Aucun événement à cette date.





Derniers tweets

Partager ce site



Derniers tweets