Connectez-vous S'inscrire




Ryan Coogler réalisateur de Fruitvale Station, ne mâche pas ses mots envers le site Wrap

Notez
Rédigé le Jeudi 21 Novembre 2013 à 21:00



Ryan Coogler réalisateur de Fruitvale Station, ne mâche pas ses mots envers le site Wrap
Ryan Coogler réalisateur de Fruitvale Station a récemment accordé une interview au célèbre site The Wrap et un constat du journaliste a amené une très belle réponse de sa part.
Avoir accédé à 26 ans à la grande lumière du cinéma américain, ne l'a pas rendu dupe.
 
La remarque à laquelle il a eu à répondre est la suivante : on n'a fait observer à Ryan Coogler que c'est une année faste pour le cinéma afro-américain puisque de nombreux films mettant à l'honneur des acteurs noirs, tel que The Butler, “12 Years a Slave” et le biopic de Nelson Mandela :“ Long Walk to Freedom” sont sortis dans les salles.
 
La réaction de Ryan a été la suivante : "Au lieu de se focaliser sur le cinéma afro-américain, combien de Films caucasiens sont sortis en 2013? De nombreux films avec des acteurs blancs sont sortis mais personne ne dit WOW une large variété de film blanc ont été fait" 

Ryan Coogler attribue lui ce renouveau à toute une série de facteurs comme la loi Moore qui a permis le doublement de puissance de calcul ( informatique) tous les deux ans, mais aussi à une nouvelle génération de cinéastes qui osent et produit des films à moindre coût. Il rappelle que Fruitvale n'a coûté qu'1 million dollars. Il pense aussi qu'il y a toujours beaucoup de place dans le milieu et que l'élection Barack Obama y est pour quelque chose. 
 
Merci à Monsieur Ryan Coogler de rappeler qu'il n’y a rien de scandaleux à l'avènement de films avec des acteurs noirs. BME le redis le cinéma est universel que le casting soit totalement, noir, blanc, jaune ou mixte. Ces films cités sont issus d’histoires vrais. L'exemple avec Mandela toujours vivant, mais dont le biopic sort bientôt. Son histoire a une grande importance il est donc logique que le cinéma s’empare de ce genre de parcours. 


Chacun devrait avoir le droit d'exister avec ses différences, c'est précisément pourquoi nous défendons en France le cinéma Afro descendant pour tous.
 
Quel est votre avis sur cette remarque faite à Ryan Coogler qui traduit bien le malaise et les préjugés qui persistent envers le cinéma afro descendant ?
BME


Chroniques


Actu Ciné | Mode/Beauté | Top BME | Chroniques | Sorties en France | Concours | Bandes-Annonces




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube
Tumblr
Rss



Inscription à la newsletter










    Aucun événement à cette date.





Derniers tweets

Partager ce site



Derniers tweets