Connectez-vous S'inscrire




Qu'en est-il de la sexualité des héroïnes de séries noires américaines ?

Notez
Rédigé le Samedi 25 Avril 2015 à 20:00


En parallèle de projections de séries inédites, le Festival Series Mania proposait un fil rouge thématique, consacré à la place des femmes dans les séries. L’un des thèmes posait la question suivante : « la sexualité féminine et séries TV : une révolution ? ». Conférence de la journaliste et universitaire Iris Brey, elle présentait l’évolution de la représentation de la sexualité féminine à travers des extraits de séries tels que The Affair, Sex & The City, Girls ou Masters of Sex. Mais qu’en est-il de la sexualité des personnages principaux féminins noirs ? Black Movies Entertainement vous propose de regarder de plus près la sexualité de certaines héroïnes noires américaines.


Pam Grier dans les années 70
Pam Grier dans les années 70
Si l’on retourne un peu en arrière, on observe que les personnages féminins noirs des films des années 70 étaient très souvent des prostituées ou des femmes manipulatrices, n’hésitant pas à utiliser le sexe pour arriver à leurs fins. Leur sexualité était alors décrite comme déjantée, presque animale. a l'inverse nos héroïnes d'aujourd'hui sont conscientes de leur quotient sexuel et l’utilise en réponse à leurs émotions complexes. Aucune d'entre elles peut être qualifiée de dépravée, leur sexualité est étroitement liée à la nature de leurs relations amoureuses

Shonda Rhimes, à la rescousse ?

Annalise Keating, Miranda Bailey et Olivia Pope
Annalise Keating, Miranda Bailey et Olivia Pope
De l’image de la femme hyper-sexualisée, soumise au contrôle de l’homme à celle de la femme indépendante, en plein contrôle de sa sexualité, l’industrie de la télévision a su rectifier le coche. L’arrivée de Shonda Rhimes et de ses séries Grey’s Anatomy, Scandal et récemment How To Get Away From Murder ont donné une certaine modernité au paysage féminin télévisuel. Voire même une autre lecture.

En choisissant Kerry Washington pour le rôle d’Olivia Pope, Shonda Rhimes entre dans l’histoire. En effet, Scandal devient, lors de sa diffusion, la première série d'une chaîne nationale à avoir dans un rôle principal une femme afro-américaine. Et cela depuis trois décennies. On peut affirmer que la condition de femme noire de Shonda Rhimes résonne dans le profil de certains de ses personnages. Que ce soit avec Olivia Pope (Scandal), Miranda Bailey (Chandra Wilson; Grey’s Anatomy), Annalise Keating (Viola Davis; How To Get Away From Murder), elles sont toutes indépendantes, carriéristes et financièrement stable. Elles surpassent donc les stéréotypes attachés à la femme noire. Cependant, elles se révèlent aussi fragiles et complexes.

Olivia Pope, entre raison et passion

En effet, si les scènes de sexe entre Olivia Pope et le président Grant sont si nombreuses, c’est qu’elles traduisent de l’intensité de leur complexe relation. Olivia est partagée entre son désir d’entretenir une relation passionnée avec l’homme qu’elle aime, et la raison qui la pousse à passer à autre chose. Si on observe les scènes précédant les scènes de sexe, on voit que les deux personnages sont souvent en confrontation ou se retrouvent devant un dilemme. Ayant pour seule certitude d'être fous amoureux l'un de l'autre, ils se précipitent dans le seul schéma certain: le sexe. Olivia sait qu'il n'y a aucune issue mais ne sait comment se détacher physiquement de Grant. Sa relation avec Jake Ballard lui permet de s'évader de son paradis infernal et de retrouver un semblant de normalité. Mais jusqu'à quand ?

Mary Jane: une sexualité imprégnée de désespoir ?

A cette liste d’héroïnes, on ne peut oublier Mary Jane, de la série Being Mary Jane, diffusée sur la chaîne câblée BET. Interprétée par Gabrielle Union, elle entre parfaitement dans ce nouveau profil de la femme noire à la télévision. Femme de pouvoir dans ses relations professionnelles, elle ne parvient pas à trouver une stabilité dans ses relations amoureuses. A la recherche de l’amour et du vrai, ses relations ne se finissent jamais bien (homme marié, homme pas prêt l’engagement, etc…). Par conséquent, elle se relaie dans des solutions de facilité. Sa sexualité se résume dans un premier temps à la masturbation. Puis non satisfaite, elle acquiert un sex-friend qui n'a pour seul but de combler le vide laissé par ces précédentes relations. Leur relation, basée sur une simple activité sexuelle, ne fait que renforcer le cercle vicieux de Mary Jane. Son désespoir l'empêche de trouver les vraies solutions à son problème.

Cookie: une sexualité actualisée

Récemment apparue sur les écrans, le personnage de Cookie dans Empire (Taraji P. Henson) démonte encore une fois les stéréotypes attachés à l'image de la femme noire. Si Lee Daniels l'a écrite forte, sexy, sans langue de bois et maternelle, Cookie reste une entité à part entière. Mère de trois enfants issus de sa relation avec Lucious, son expérience avec ce dernier constitue le noyau principal de sa sexualité. Voilà sans doute pourquoi la tension sexuelle entre les deux est aussi forte. Mais cela change quand arrive le beau et jeune Malcom Deveaux (Derek Luke). Même si elle initie le rapprochement physique, elle est surprise de constater que tous les hommes ne sont pas comme Lucious. Cette relation, bien que courte, lui permet d'agrandir le spectre de sa sexualité. Même si, en réfléchissant, on ne sait pas vraiment ce qu'il s'est passé durant ces 17 années en prison...

Peut-on aller plus loin ?

A l'époque, les séries Sex & The City et Desperate Housewives furent parmi les premières à célébrer la libération de la femme, que ce soit professionnellement, émotionnellement ou sexuellement. Desperate Housewives présenta d'ailleurs son premier personnage principal féminin noir avec Renee Perry, dans la saison 7. Interprété par Vanessa Williams, elle élargit le spectre féminin de la série. La diffusion de toutes ces séries ont permis aux spectatrices de la communauté noire de se sentir enfin inclus dans la représentation de la sexualité féminine.

Malgré ces avancés, on peut pousser le débat avec cette question: à quand l'arrivée d'un personnage principal féminin noir lesbien ou bisexuel? La série The L World proposait déjà un casting comprenant deux femmes noires: Kit Porter (Pam Grier) et Tasha Williams (Rose Rollins). On jouait déjà sur leur sexualité et leur préférence sexuelle. Aujourd'hui, Orange Is The New Black continue de montrer la variété de la sexualité féminine avec les personnages de Taystee (Danielle Brooks), Crazy Eyes (Uzo Aduba) et Sophia Burset (Laverne Cox). Cependant, ces séries proviennent de chaînes câblées ou à la demande (Showtime, Netflix). Peut-on espérer voir des chaînes comme Fox, ABC ou NBC suivre le mouvement?

 
Farat SAID SOILIHI


Actu Séries


Actu Séries | News Photos | Vidéos | Toutes les séries AFRO! | Cartoons




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube
Tumblr
Rss



Inscription à la newsletter










    Aucun événement à cette date.





Derniers tweets
BME : #BadBoys3 : Une sortie en salle encore décalée. #BadBoysForLife @WillSmith @MartinLawrence https://t.co/R8RJGh7GDz https://t.co/fcS6yI981Y
Lundi 21 Mai - 00:09
BME : GUCCI GANG GUCCI GANG @idriselba et sa fiance @SabrinaDhowre #RoyalWedding #BlackLove https://t.co/MzzzzE1AyS
Samedi 19 Mai - 21:23
BME : Absent de #Cannes depuis 27 ans, @SpikeLee remporte ce soir, le Grand prix du jury avec #BlacKkKlansman. FÉLICITATI… https://t.co/qdH0AKViJ8
Samedi 19 Mai - 21:17
BME : RT @IssaRae: We heard you wanna date? #InsecureHBO https://t.co/FFAzTvNxVW
Samedi 19 Mai - 21:06
BME : Queen Sugar #Saison 3 : les premières images inédites @OWN #QueenSugar @AvaDuVerney https://t.co/pyP0Iac6o3 https://t.co/4rZf4IyJNQ
Jeudi 17 Mai - 23:39
BME : #WhitneyHouston, une bande-annonce officielle du documentaire sur sa vie #cannes2018 https://t.co/HFIDiujQeJ https://t.co/a0BLD7Q5Ff
Jeudi 17 Mai - 23:39
BME : Une version britannique de #BadBoys en cours de route avec @NoelClarke et @AshleyWalter https://t.co/S5GmeMGqvp https://t.co/c8DSozP1y1
Mercredi 16 Mai - 23:53
BME : #Cannes2018 : @AvaDuvernay, @SpikeLee, @RyanCoogler... ce qu'il faut retenir de cette édition… https://t.co/UzpZzS2MUu
Dimanche 13 Mai - 22:43
BME : L'affiche du prochain film de @JordanPeele @Us tout juste sortie avec @lupitanyongo et @winstonduke #Us… https://t.co/flVfwwozQq
Samedi 12 Mai - 14:48
BME : #Noirnestpasmonmétier : seize comédiennes écrivent un livre pour témoigner et dénoncer ! https://t.co/v0ULfNqrf3 -s… https://t.co/T1NXwmzIAC
Jeudi 10 Mai - 00:43

Partager ce site



Derniers tweets