Connectez-vous S'inscrire




Le nouveau complexe cinématographique Ousmane Sembene ouvre une salle en 5D au Sénégal à Dakar

Notez
Rédigé le Vendredi 6 Avril 2018 à 10:53


Un nouveau complexe cinématographique ouvre à Dakar.


La capitale sénégalaise s’enrichit par l’ouverture de trois nouvelles salles de cinéma depuis le dimanche 31 mars 2018. Dakar se réjouit de leur complexe cinématographique qui porte nom du célèbre réalisateur sénégalais Ousmane Sembène.

Pour inaugurer officiellement le Cinéma Ousmane Sembene à Dakar les journalistes ont eu la primeur de voir en 3D le film Black Panther qui a fait sensation outre-Atlantique.

Le complexe cinématographique Sembene Ousmane est déjà le premier cinéma à proposer trois écrans de cinémas, la première de Dakar dans un cinéma, avec des salles de projection avec la technologie Barco et Cristi projection. Une nouvelle étape est franchie avec l’ouverture de la toute première salle 5 à Dakar !

Le nouveau complexe cinématographique Ousmane Sembene ouvre une salle en 5D au Sénégal à Dakar
Jusqu’à présent, les espaces de divertissements cinématographiques était encore restreint, mais avec l’arrivé de ces 3 salles d’une capacité totale de 500 places, Dakar, qui possédait seulement deux cinémas (Sea Plaza et Canal Olympia Teranga) se réjouit de bousculer le style de vie dakarois.
 
Au standard luxueux et confortable, les modernes salles de cinéma privilégient la qualité d’un lieu de projection où l’innovation technologique est indissociable du lieu de culture. Pour la première fois au Sénégal, le 5D est accessible grâce aux programmes ambitieux du groupe Saleh. Les salles ont aussi une fonction commémorative, puisqu’elle porte le nom de cinéastes sénégalais.
  • La salle Djibril Diop Mambety, comédien, scénariste et réalisateur sénégalais est une salle 3D de 348 places.
  • La salle Safi Faye, première réalisatrice africaine, est une salle 3D de 108 places.
  • La salle Soukeyna Salleh, regrettée fille du promoteur est une salle 5D (la première en Afrique de l’Ouest) d’une capacité de 50 places

Cherchant à toucher un maximum la population dans son ensemble, Nasser Ayidi, chargé de la programmation, diffusera un large panel de film, allant du cinéma d’auteur, au blockbuster, de toute nationalité, jusqu’au dessin-animé. Sans oublier de mettre en valeur le cinéma sénégalais en diffusant régulièrement du cinéma africain classique. Des prix équivalent aux entrées de cinéma en France, cela permettra de rentabiliser les investissements de la productions. 

Il s’agit d’un investissement de 3 milliards de FCFA entièrement pris en charge par l’entrepreneur sénégalais Youssef Saleh selon le Directeur Général du complexe Magic Land, le colonel Abdoulaye Fall. Le groupe Saleh qui dit s’inscrire dans les efforts du chef de l’Etat pour soutenir le cinéma au Sénégal, annonce qu’il ne va pas se limiter à Dakar puisque ce sera bientôt au tour de Thiès et Saint-Louis.
Touki Bouki de Djibril Diop Mambéty, un classique du cinéma sénégalais
Touki Bouki de Djibril Diop Mambéty, un classique du cinéma sénégalais
Victoire Gatard


Actu Ciné


Actu Ciné | Mode/Beauté | Top BME | Chroniques | Sorties en France | Concours | Bandes-Annonces




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube
Tumblr
Rss



Inscription à la newsletter










    Aucun événement à cette date.





Derniers tweets

Partager ce site



Derniers tweets