Connectez-vous S'inscrire




Fruitvale Station : Un fait réel qui fache

Notez
Rédigé le Jeudi 16 Mai 2013 à 00:08


And the winner is Fruitvale a raisonné deux fois le 26 janvier dernier à la clôture du prestigieux festival de Sundance, Ryan Coogler 26 ans, réalisateur de cette histoire inspirée d’un tragique fait divers, ne s’attendait sûrement pas à de tels honneurs pour son premier long métrage. Le film est donc reparti de Sundance avec le prix du meilleur film et celui du public.


Fruitvale Station
Fruitvale Station
And the winner is Fruitvale a raisonné deux fois  le 26 janvier dernier à la clôture du prestigieux festival de Sundance, Ryan Coogler 26 ans, réalisateur  de cette histoire inspirée d’un tragique fait divers, ne s’attendait sûrement  pas à de tels honneurs pour son premier long métrage. Le film est donc reparti de Sundance avec le prix du meilleur film et celui du public.

Mais Fruitvale Station a surtout trouvé un distributeur, en la personne de Harvey Weinstein, qui pour 2 millions de dollars distribuera le film aux USA. Le réalisateur a benéficié du soutien de poids de Forest Whitetaker qui est producteur du film. On le connait en tant qu’acteur, mais il est également réalisateur et producteur. C’est un véritable coup de cœur, doublé de cette rencontre avec le réalisateur qui a amené Forest à cette histoire, basé sur des faits réel. L'histoire d'Oscar Grant, un jeune afro-américain abattu par un officier de police le 1er janvier 2009 à Oakland.

Filmer une histoire vraie n’est pas une tâche facile, car il ne s’agit pas simplement de raconter des faits qui ont eu lieu, il faut permettre aux spectateurs d’avoir une lecture par l’image, différenciée de celles des écrits pour ressentir de la compassion et de se dire que cela aurait pu m’arriver. C’est sans doute cette identification naturelle qui a été saluée au Festival Sundance.


Fruitvale Station
Fruitvale Station
Sans jugement, le réalisateur a cherché à redonner cette humanité à Oscar Grant pour évité que son histoire ne tombe dans l'anonymat. Car les bavures policières font régulièrement l’actualité aux Etats-Unis, ce n’est pas un cas isolé. Ce drame est venu au réalisateur comme une évidence, d'ailleurs Oscar Grant est originaire d’Oakland tout comme le réalisateur et avaient tout deux 22 ans au moment des faits, l’identification s’est donc fait naturellement. Ryan qui est aussi le scénariste du film a choisi de ne pas se focaliser sur le procès médiatisé, car c'est ce qu’on attend généralement de ce type d’histoire portée à l’écran.

Le film se concentre sur ce 31 décembre 2008, dernière journée où Oscar a été vu vivant,  mais aussi sur ses occupations et ses proches. Pour traduire à l’écran cette histoire, il faillait un casting auquel le spectateur puisse s’identifier et qui apporterait la crédibilité aux faits.

Pour ce casting restreint au service de Fruitvale Station, des personnages clés comme Michael B. Jordan, Chad Michael Murray , Kevin Durand, Ahna O'Reilly, Octavia Spencer, Melonie Diaz et Ariana Neal émergent dans ce drame en vase clos qui se déroule dans des lieux comme Fruitvale Station qui est une station du B.A.R.T. (Bay Area Rapid Transit de San Francisco, l’équivalent du RER en région parisienne)

Michael B. Jordan est une vraie révélation dans ce film, c’est à lui que revient la lourde tâche, d’incarner Oscar Grant, ce jeune aux multiples visages qui n’échappe pas aux mots que rencontre une jeunesse américaine, qui s’affranchit des règles de la société.




Fruitvale Station : Un fait réel qui fache
Jordan a su faire abstraction de son décès pour se concentrer sur des derniers moments de sa vie et faire ressortir cet Oscar qui se cherche et réclame sa place dans cette société, malgré qu’il ait commis des faits de délinquance.
Au vue l’ovation reçue par Jordan, on comprend que le pari cinématographique est réussi, il est en train de devenir la coqueluche des réalisateurs.

Octavia Spencer (Wanda), l’actrice oscarisée pour son irrévérence dans le film "la couleur des sentiments", fait à nouveau étalage de son talent dans ce rôle de maman inquiète pour son fils dont elle essaye de contrôler la vie. Ce gamin insaisissable qui ne ressemble plus à cette adorable petit enfant qu’elle a eu. Sa mort a anéanti tout espoir de récréer des liens avec ce fils, effacé de sa mémoire en une fraction de seconde par cette bavure policière. Octavia est aussi Co-productrice du film.

Fruitvale Station : Un fait réel qui fache
Melonie Diaz (Sophina) joue la petite amie d’Oscar et Ariana Neal (Tatiana) joue sa fille, complètent ce portrait de famille pas si conventionnel. Sophina et leurs amis vont assistés à l'arrestation d'Oscar dans le RER à Fruitvale Station qui a conduit à sa mort tragique.

Chad Michael Murray (officier Ingram) et Kevin Durand (officier Caruso) n’ont pas eu la tâche facile pour interpréter l'un des deux personnages qui estime avoir involontaire tirer le coup de feu fatal, il s'agit de l’officier Johannes Mehserle dont le nom a été modifié dans le film. Le vrai nom de l’officier est officier Johannes Mehserle, son nom a été modifié dans le film.

Fruitvale Station : Un fait réel qui fache
Ryan Coogler a traduit les faits au cinéma, en n'omettant pas de montrer la part d'ombre et les contradictions d'Oscar Grant. Il évite au film de verser dans la colère raciale qui est toujours présent dans ses faits divers, car le passif entre blancs et noirs est lourd malgré la fin de la ségrégation raciale.

Les émeutes qui ont suivi la mort d'Oscar Grant en sont le parfait reflet et font dire à certains que rien n'est réglé. Ce sentiment d'injustice va continuer de perdurer surtout en ce moment avec l'affaire Trayvon Martin. Son procès se tient actuellement pour éclaircir les circonstances de sa mort. Ce jeune homme a été abattu par un voisin qui prétend l'avoir pris pour un rôdeur.

Fruitvale Station ni peut rien contre ça et reste une photographie d’un instant de la vie d’un jeune  dont on ignore quel aurait été la destinée s’il n’était pas mort.

Fruitvale Station : Un fait réel qui fache
C'est maintenant autour du spectateur de poser son regard anonyme sur cette histoire gravée dans le marbre, réalisée par Ryan Coogler, qui sortira aux USA le 16 juillet. Le film était initialement prévu pour la fin de l'année en vue des Oscars. Pourquoi pas une nomination pour Michael B Jordan? Sait-on jamais.

Ryan Coogler accompagné de toute l'équipe du film sera à Cannes cette semaine pour défendre son premier film qui est en compétition officielle dans la catégorie un certain regard. Ce long métrage qui pourrait peut-être succéder au film Les Bêtes Du Sauvage de Benh Zeitlin, caméra d'or pour un premier film l'an dernier. Sortira, ne sortira pas en France, Fruitvale Station sera bien évidemment sur nos écrans, mais pas avant le 24 janvier 2014. Encore un peu de patience, en attendons voici la bande d'annonce dévoilée cette semaine.


Actu Ciné


Actu Ciné | Mode/Beauté | Top BME | Chroniques | Sorties en France | Concours | Bandes-Annonces




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube
Tumblr
Rss



Inscription à la newsletter










    Aucun événement à cette date.





Derniers tweets

Partager ce site



Derniers tweets