Connectez-vous S'inscrire









Django : un Tarantino déchainé

Notez
Rédigé le Vendredi 18 Janvier 2013 à 21:44


"La seule chose que je peux dire c'est que ce serait irrespectueux pour mes ancêtres d'aller voir ce film" déclare Spike Lee


Django : un Tarantino déchainé
N'a t-on jamais dit qu'il ne faut pas critiquer un film avant de l'avoir vu? Surprenant qu'un réalisateur aussi talentueux et avec autant d'expériences puisse réagir de cette manière.

L'objet de cette critique cinglante n'est autre que le dernier né de Quentin Tarantino : Django Unchained, sorti le 25 décembre aux Etats-Unis et le 16 Janvier en France. L'action du film se déroule en 1858 c'est à dire 2 ans avant la guerre de sécession. Dr King Shulz (Christophe Waltz) , accessoirement dentiste, en réalité, chasseur de prime parvient à affranchir un esclave, Django (Jamie Foxx) et décide finalement d'en faire son associé. Pendant 2h40, Tarantino nous plonge dans les aventures de ces deux étranges personnages déterminés à libérer la femme de Django, Broomhilda incarné par la belle Kerry Washington. Néanmoins cette histoire d'amour qui permet de légitimer les péripéties, apparait totalement secondaire lorsque l'on regarde le film.



Django : un Tarantino déchainé
Autour du film, les critiques concernant le contexte historique fusent : période esclavagiste aux Etats-Unis. Il est vrai que Spike Lee critique sans même avoir vu le film mais d'autres portent exactement le même jugement en sortant d'une projection de Django.

Pourquoi tant d'engouement ? Tout d'abord, nous savons tous que Tarantino aussi célèbre soit-il, n'a jamais plu à tout le monde. C'est d'ailleurs l'un des réalisateurs les plus controversé de ce siècle. Sa passion pour les bains de sang et son sens poussé pour la provocation fait son effet dans chacun de ces films. On parle encore d'Inglorious Bastard, de Pulp Fiction ou de Reservoir Dogs pour ne citer qu'eux. Rien de bien alarmant pour Tarantino qui, une fois de plus, a su choquer et fasciner à la fois.

La stupeur viendrait notamment du fait que le mot "Nigger" ("négro" en français) soit utilisé jusqu'à l'overdose dans ce film. Etonnant quand on s'aperçoit que de nos jours, il est presque inévitable que dans les textes d'un rappeur US, on ne trouve ne serait-ce qu'une fois l'emploi de ce même mot (le plus souvent "Nigga" en argot). Il semblerait que se soit une sorte d’auto-dérision et plus personne ne semble reprocher à ces rappeurs "Noir" cet emploi dérisoire. Mais attendez... Vous avez parlé d'auto-dérision? N'est ce pas là l'essence même des films de Tarantino? Cette polémique soulève un phénomène étrange : le fait que certains afro-américains puissent s'offusquer de l'emploi du terme Nigger par un blanc mais que cette même utilisation, par un Noir soit jugé banal ... un peu contradictoire non?



BANDE ANNONCE DU FILM : DJANGO UNCHAINED

Les connaissances superflues, non seulement de la part de l'opinion publique mais, souvent, de la part des générations descendante d'esclaves, à propos de ce crime contre l'humanité ( classé comme tel que depuis 2001 en France) explique en partie toutes ces contradictions. Pour en revenir à Django, la rédac' vous invite plus que vivement à voir ce western déjanté, récompensé au Golden Globes Awards le 13 Janvier dernier, entre autre pour le meilleur scenario (Q. Tarantino) et nominé aux Oscars qui se déroulera le 24 Février.


Pour finir, et j'aurai peut-être dû commencer par là, voici quelques mots, prononcés par un professeur de recherche en étude Afro-Americaine dans la prestigieuse université Columbia, des propos qui résument à merveille mon article : "personne ne pouvait s'attendre à un documentaire de sa part (Tarantino ndlr). Aux Etats-Unis, beaucoup de Noirs estiment qu'ils sont les seuls à pouvoir aborder la question de l'esclavage. Au moins, le film a-t-il l'avantage d'ouvrir une conversation sur une époque qui reste très sensible et dont pas grand monde ne parle au grand écran."
Django : un Tarantino déchainé


Chroniques


Actu Ciné | Mode/Beauté | Top BME | Chroniques | Sorties en France | Concours | Bandes-Annonces







Derniers tweets
BME : [BME] | Article n°2637 | [BME] https://t.co/c5Ujk1XTGq
Samedi 20 Janvier - 02:03
BME : Black Panther : le film a droit à de somptueux posters de fan ! #BlackPanther https://t.co/Kfpob9ykpX https://t.co/rAx24rjkKg
Mardi 16 Janvier - 23:39
BME : RT @NBCThisisUs: We could relive this moment over and over. #ThisIsUs #GoldenGlobes https://t.co/Tao6AnHPtV
Lundi 8 Janvier - 19:25
BME : RT @goldenglobes: “I want all of the girls watching here now to know, that a new day is on the horizon.” @Oprah accepts the 2018 Cecil B. d…
Lundi 8 Janvier - 19:23
BME : La plus belle <3 https://t.co/6tlse6FnyU
Lundi 8 Janvier - 19:23