Connectez-vous S'inscrire




BlacK Klansman de Spike Lee, l'haletante histoire d'un flic noir infiltré au Ku Klux Klan, présenté au Festival de Cannes

Notez
Rédigé le Jeudi 19 Avril 2018 à 14:15


Un film engagé signé Spike Lee adapté de l'histoire vrai de Ron Stallworth, qui sera présenté en compétition au Festival de Cannes, sera diffusé lundi 14 mai en première mondiale.


En mai prochain, le Festival de Cannes recevra le grand cinéaste afro-américain Spike Lee. Il présentera en compétition son nouveau film engagé Black Klansman (ou BlacKkKlansman) qui sera donc dévoilé en mai lors du festival de Cannes, puis il sortira début août aux Etats-Unis, soit un an pile après les émeutes violentes qui ont éclaté à Charlottesville et ont vu s’affronter des suprémacistes blancs et des groupes anti-racistes. En France, il faudra patienter jusqu'au 22 août. 

BlacK Klansman est un projet ambitieux retraçant l’histoire vraie de Ron Stallworth, un agent de police noir ayant infiltré le Ku Klux Klan, entre 1978 et 1979, qui a raconté son destin incroyable dans un livre publié en 2014. 

C’est John David Washington, le fils de Denzel Washington vu dans la série de Dwayne Johnson, Ballers, qui l’incarne face à Adam Driver (Star Wars : le dernier Jedi) , Laura Harrier, Topher Grace, Michael Buscemi et le légendaire Harry Belafonte. 
Le très primé Harry Belafonte est autant connu pour son activisme et son engagement pour la justice sociale que pour ses talents d'acteur et de musicien.. 
De plus, Jordan Peele, le réalisateur, oscarisé en mars 2018 (meilleur scénario original pour « Get Out») finance le film avec sa boite de production « Monkeypaw ». Edouard H. Hamm Jr. du QC Entertainment est le producteur exécutif du long-métrage.

On suit l'incroyable opération du premier officier de police afro-américain de Colorado Springs qui s'était infiltré au Ku Klux Klan. L'inspecteur Stallworth et son partenaire Flip Zimmerman pénètrent l'organisation raciste et xénophobe dirigé par la suprématie blanche américaine, à ses plus hauts niveaux pour contrecarrer sa tentative de prendre le contrôle de la ville.

Pendant sept mois, Ron Stallworth en utilisant son vrai nom a pu recueillir des informations sur cette organisation d’extrême droite américaine en se faisant passer pour un raciste et un négrophobe acharné. Il réussi même à tromper les membres du Ku Klux Klan, même les plus racistes comme David Duke, le « grand sorcier » du Ku Klux Klan. 


Spike Lee sera en compétition face à 20 autres films de la sélection pour la palme d’or à Cannes, le réalisateur afro-américain est également en pré-production sur la saison 2 de sa série Netflix « She’s Gotta Have It ».

Adam Driver et John David Washington
Adam Driver et John David Washington

BlacK Klansman - bande annonce en VOSTFR


 
 
 
Victoire Gatard


Actu Ciné


Actu Ciné | Mode/Beauté | Top BME | Chroniques | Sorties en France | Concours | Bandes-Annonces




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube
Tumblr
Rss



Inscription à la newsletter










    Aucun événement à cette date.





Derniers tweets

Partager ce site



Derniers tweets