Connectez-vous S'inscrire




An African City, la web série africaine et glamour

Notez
Rédigé le Lundi 12 Janvier 2015 à 22:57


Elles sont belles, jeunes, intelligentes, élégantes... Elles, ce sont les héroïnes de la web série An African City diffusée pour la première fois en mars 2014 sur Youtube et sur leur site internet. Retour sur cette série à succès et son casting brillant.


Créatrice, co-productrice, scénariste et réalisatrice de la série An African City, Nicole Amarteifio est une sacré bosseuse. C'est en 2009 alors qu'elle vit toujours aux États-Unis, qu'elle commence à écrire des scripts. Quand elle rentre au Ghana, son pays d'origine en 2013, elle met rapidement en place une équipe pour donner naissance à son projet.

Inspirée de la propre vie de la créatrice, An African City donne un regard juste et drôle sur le retour au pays de 5 jeunes femmes noires à la conquête de leur "african dream".

 

LE PITCH

Ngozi, Zainab, Nana Yaa, Sade et Makeena sont de retour dans leur pays d’origine, le Ghana, après quelques années à l’étranger pour leurs études. Elles affrontent les diktats de la culture africaine avec humour. Le sujet principal est bien sûr l’amour parental, amical, l’amour tout court ; comme toutes jeunes femmes de leur âge elles recherchent l’homme parfait. La série traite à la fois de la difficulté à revenir s’installer professionnellement dans un pays africain, que des petites incongruités que l’on peut rencontrer notamment sexuelles face à des hommes africains. On y retrouve certains clichés plus que véritables disséminés çà et là au fil des épisodes comme la question inévitable des proches lors d’un retour au pays "Qu’est-ce que tu m’as ramené ?" ou encore cette remarque aussi acerbe qu’inévitable " Mais qu’est-ce que tu as grossi ?". Il est de ce fait très facile de s’identifier aux personnages, hauts en couleurs, et qui pour chacune révèle une personnalité très attachante.

 

LES ACTRICES

Maameyaa Boafo dans la série elle interprète le rôle de Nana Yaa, le personnage principal qui est d'origine ghanéenne. Elle revient de New York pour s’installer à Accra avec pour but de trouver un emploi et retrouver l’amour de sa vie.
Maameyaa est actrice de théâtre. Elle a joué le rôle d’Ophélia de la pièce Hamlet avec le American Globe Theatre. Elle est également membre du George Street Playhouse Company. Elle se tourne maintenant vers le cinéma et tournera bientôt dans les prochains films de Akosua Adoma Owusu, réalisatrice et scénariste d'origine ghanéenne.


 

Esosa E est ce qu’on pourrait appeler un « caméléon artistique », une « touche à tout ». Cette jeune femme d’origine nigériane est à la fois actrice, écrivain, productrice, designer, modèle et bloggeuse. Dans la série elle est Ngozi, la Nigériane. Elle s’est retrouvée à Accra après s’y être vu proposer un emploi. C’est la plus jeune et la plus croyante des cinq amies.

Esosa a été nommée « Jeune visionnaire africaine » par le magazine Obaasema et fait partie de la liste des " 30 Africains les plus intrigants de New York ". Elle a joué et également été productrice associée dans des films indépendants tels que Brooklyn Shakara, A Lover's Call, Mysterious Prison et des films Nollywood tel que Unguarded. Ses films sont projetés dans les plus grands festivals : le festival de Cannes, le festival international du film de Rotterdam, le festival de Milan ainsi que le MOMA pour ne citer qu’eux. Elle a aussi écrit et dirigé des courts métrages. 50 Bucks in Argentina par exemple a été nommé au festival de Cannes 2011 et a remporté le titre de meilleur film court au festival du cinéma nigérian. En janvier 2012, elle a foulé les planches du théâtre avec son one woman show Hatshepsut, une pièce sur la première femme pharaon. Elle produit aussi A Memory, A Monologue, A Rant and a Prayer, version américaine de la pièce de théâtre Les monologues du vagin. Son blog "Raw Girl in a Toxic World" donne des astuces sur une vie saine et une alimentation végétalienne. Ceci a son importance lorsque l’on voit que son rôle dans la série n’est pas éloigné de sa vie. Elle est la plus prude, croyante et prônant une vie saine parmi les 5 personnages.
 

Après des études aux Etats unis, le retour au pays de Maame Adjeis est une révélation. Elle tombe amoureuse de son pays le Ghana et de la richesse de celui-ci. Elle y puise son inspiration créative.

Dans African City, elle prend les traits de Zainab, Ghanéenne qui a grandi à Atlanta. Elle revient au pays et cherche à se faire une place dans le monde des affaires. Elle sait exactement ce qu’elle veut et revendique son indépendance.

Maame s’est lancée récemment dans la production d’émissions de télévision axée sur l’industrie du tourisme au Ghana, et du concours miss Ghana. Ses débuts d’actrice se sont justement fait dans la série, pour laquelle elle est également coproductrice. Elle a également pour ses premiers pas dans le cinéma, joué un petit rôle dans le film A Sweet Song un court métrage de Asantewaa Prempeh, diffusé au festival du film BFI de Londres en octobre dernier.

 

Dans la série Makeena, de mère ghanéenne et de père anglais a vécu à Londres. Elle revient à Accra divorcée et sans emploi.

Dans la vraie vie, Marie Humbert est aussi d’origine ghanéenne. C’est une amoureuse de l’art en général. Elle a commencé sa carrière en tant qu’actrice de théâtre, notamment en jouant dans la pièce Sallinger de Bernard Marie Koltes ou encore Macbeth de William Shakespeare.



 

Nana Mensah tient le rôle de Sade, une jeune femme d’origine ghanéenne et nigériane  qui a grandi au Texas. Elle travaille dans une grande banque nigériane installée à Accra. Sade est la plus libérée du groupe d’amies.

Nana Mensah est une actrice américaine d’origine ghanéenne. Elle a joué dans plusieurs pièces de théâtre avec des acteurs aussi célèbres que Meryl Streep pour la pièce « Mother courage and children », Alec Baldwin pour la pièce « A question of impeachment ». On compte dans sa filmographie « The walker » avec Carrie Mulligan et Gabourey Sidibe ou encore « The Madam », un pilote pour la télévision écrit par la comédienne Rachel Axelrod.

Nicole Amarteifio, la créatrice de la série
Nicole Amarteifio, la créatrice de la série

NOTRE AVIS

Il est assez aisé de faire un parallèle entre An african city et la série américaine Sex and the city : amitié, amour, humour, sentiments, compassion, glamour. D’ailleurs, la créatrice et productrice Nicole Amarteiflo ne s’en cache pas ; elle considère que la série Sex and the City a été un élément positif pour les femmes américaines, leur conférant une confiance certaine.
Elle voulait donc que les femmes africaines ressentent la même chose au travers d’une série amusante et tendance. Par ailleurs, son but était également de créer une série basée sur sa vie, elle aussi est née au Ghana et a vécu à l’étranger.

Raconter ce retour aux sources en montrant des femmes africaines chics, modernes et intelligentes, pour changer l’image qui en est donné ailleurs. Tout était réuni pour une série à succès. Ce succès a d’ailleurs valu à la série un excellent article dans le numéro novembre 2014 de Forbes Woman Africa.

 

Dans cette série, on aime les clichés dont les personnages se moquent gentiment, on aime le fait que la série soit tournée à Accra et on adore le style afro chic arboré par la bande d’amies : des tenues élégantes et surtout made in Africa. Les créateurs africains tels que Ameyo, Afro Mod Trends ou Kiki Clothing sont ainsi mis à l’honneur. La saison 1 comprend 10 épisodes bien trop courts à notre goût. Cela dit, elle a permis à la réalisatrice de se créer une bonne fanbase réunissant au total plus d'1 million de vues. La chaine Youtube de la série compte quant à elle près de 30 000 abonnés.

Bonne nouvelle la saison 2 est en préparation, les castings ont déjà commencé à Accra. Un appel a été lancé pour la recherche d’acteurs et de figurants...
 

An African City
Les dix épisodes de la saison 1 à voir ici :
http://youtube.com/anafricancity

ÉPISODE 1 - THE RETURN

Alphée et Delphine


Actu Séries


Actu Séries | News Photos | Vidéos | Toutes les séries AFRO! | Cartoons




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube
Tumblr
Rss



Inscription à la newsletter










    Aucun événement à cette date.





Derniers tweets
BME : @mk2 Kill Bill !
Jeudi 11 Octobre - 10:17
BME : RT @SuduConnexion: Vous avez raté la projection de #QuartiersLointains saison 5 ? Séance de rattrapage mardi 2/10 à 18h au @CWB_Paris ! @La…
Mardi 2 Octobre - 13:16
BME : RT @LyngoLyngo: « #Rafiki is not political. I have a problem with how we decide to politicize who and when ». Y’a une semaine, on a discut…
Jeudi 27 Septembre - 21:31
BME : Encore une fois félicitation @DjiguiDiarra pour le prix du Public ! 🎬🎥 https://t.co/ntR35Ebw4d
Vendredi 24 Août - 16:18
BME : RT @candyonyeama: Brilliant time screening our work @BlackMoviesEnt! Great films plus some dope Wakanda handbags! Massive props @LyngoLyngo…
Vendredi 24 Août - 16:12
BME : Aujourd'hui, c'est le dernier jour du Festival Black Movie Summer 😢 Pour clôturer en beauté, grand barbecue cette a… https://t.co/oyopDvmGaL
Dimanche 19 Août - 09:52
BME : Un verre de Bissap ou Gimgembre pour se rafraîchir. Aujourd'hui retrouvez nos plats et nos boissons à la Marbrerie… https://t.co/WkLkYiotJp
Samedi 18 Août - 12:01
BME : Dans le cadre du Festival Black Movie Summer, venez découvrir une vingtaine de créateurs ce week end à la Marbrerie… https://t.co/Ty8VHT88wb
Samedi 18 Août - 09:34
BME : Au programme aujourd'hui cours de Kemetic Yoga avec besreke_ahou dès 11h à la marbrerie. Inscription sur place ou s… https://t.co/fnjhbUvPDG
Samedi 18 Août - 09:10
BME : RT @frictionmagfr: #BlackMovieSummer c'est à Montreuil cette année, avec Blacklansmann de Spike Lee en avant-première ! 🎞✊🏿 https://t.co/3F…
Jeudi 16 Août - 14:43

Partager ce site



Derniers tweets
BME : @mk2 Kill Bill !
Jeudi 11 Octobre - 10:17
BME : RT @SuduConnexion: Vous avez raté la projection de #QuartiersLointains saison 5 ? Séance de rattrapage mardi 2/10 à 18h au @CWB_Paris ! @La…
Mardi 2 Octobre - 13:16
BME : RT @LyngoLyngo: « #Rafiki is not political. I have a problem with how we decide to politicize who and when ». Y’a une semaine, on a discut…
Jeudi 27 Septembre - 21:31
BME : Encore une fois félicitation @DjiguiDiarra pour le prix du Public ! 🎬🎥 https://t.co/ntR35Ebw4d
Vendredi 24 Août - 16:18
BME : RT @candyonyeama: Brilliant time screening our work @BlackMoviesEnt! Great films plus some dope Wakanda handbags! Massive props @LyngoLyngo…
Vendredi 24 Août - 16:12