Connectez-vous S'inscrire




12 Years A Slave : Patsey vue par Lupita Nyong'o

Notez
Rédigé le Samedi 16 Novembre 2013 à 14:03



Pour incarner Patsey, qui est à la fois l’esclave la plus travailleuse de la plantation et l’objet des fantasmes sexuels de son maître, McQueen a choisi Lupita Nyong’o, actrice née au Mexique qui a grandi au Kenya. Diplômée de Yale, elle fait ici ses débuts dans un rôle qui a exigé d’elle un investissement émotionnel considérable.

Le réalisateur l’a repérée à l’occasion d’auditions très longues : « Nous avons vu plus de 1 000 candidates et Lupita s’est distinguée des autres, se souvient-il. Quand je l’ai rencontrée, je me suis dit « c’est elle ». Elle dégage une vulnérabilité, mais aussi une force extrême. En sa présence, je me sens tout petit. »

L’actrice a commencé par se familiariser avec son personnage en étudiant les aspects physiques et concrets de la vie des esclaves à cette époque : « J’ai commencé par visiter le bateau aux esclaves au musée de cire de Baltimore. Je suis montée à bord et cette expérience semblait si réelle que ça m’a beaucoup secouée. Je n’avais jamais considéré l’esclavage de manière si personnelle, explique-t-elle. J’ai également lu pas mal de livres sur le sujet, et j’ai recueilli le maximum d’informations que j’ai pu trouver sur l’esclavage. »



12 Years A Slave : Patsey vue par Lupita Nyong'o
Elle a également appris certaines compétences nécessaires à cette époque. « J’ai découvert, lors de mes recherches, qu’il était vraisemblable d’un point de vue historique que Patsey ait fabriqué des « cornhusk dolls » [poupées fabriquées avec les feuilles séchées d’épis de maïs], dit-elle à propos de ces jouets, forts appréciés des enfants des plantations. J’ai donc appris comment les fabriquer et c’est devenu une passion. Cela m’a rendu le personnage de Patsey plus vivant. »

Donner une voix à la jeune esclave a aussi été un défi : « Il n’y a pas d’enregistrements de cette époque, et donc on ne connaît pas la façon dont les gens s’exprimaient alors. Notre coach vocal, Michael Buster, a trouvé cet incroyable documentaire, THE QUILTS OF GEES BEND, qui parle d’une communauté afro-américaine isolée au fin fond de l’Alabama et cela m’a servi de modèle », poursuit l’actrice. 

Plus Patsey prenait de la consistance, plus Lupita Nyong’o était choquée par l’escalade de violences qu’elle subit de la part d’Epps. Mais elle a aussi cherché à le comprendre : « Epps est le produit de son temps, et il vivait à une époque où les rapports interraciaux étaient strictement interdits, analyse Lupita. Son attirance pour Patsey est grotesque en partie parce qu’il tente d’y résister de tout son être. Il la désire, mais il hait le fait de la désirer. Il est extrêmement violent car c’est sa manière de projeter sur elle la gêne qu’il ressent. » 

C’était à la fois exaltant et effrayant de voir Fassbender porter à l’écran toutes ces contradictions. « J’étais très nerveuse à l’idée de travailler avec lui mais il m’a vraiment mise en confiance. Face à la caméra, il est terrifiant mais dans la vie, c’est quelqu’un de très doux. Je pense que je suis arrivée à jouer ces scènes avec lui car je n’ai pas vraiment eu le temps d’y réfléchir à deux fois. Je me suis sentie flattée d’avoir la responsabilité de raconter l’histoire de Patsey », conclut-elle.
BME


Actu Ciné


Actu Ciné | Mode/Beauté | Top BME | Chroniques | Sorties en France | Concours | Bandes-Annonces




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Newsletter
YouTube
Tumblr
Rss



Inscription à la newsletter










    Aucun événement à cette date.





Derniers tweets
BME : Père et fils. #BLACKkKLANSMAN #TheEqualizer https://t.co/b9tnkrVdBg
Dimanche 12 Août - 21:30
BME : RT @almostflmcritic: #BlacKkKlansman is one intense police procedural with relevant, real world implications. Top notch craftsmanship all a…
Dimanche 12 Août - 21:23
BME : RT @Rosendoom2: If you haven't already, go see #BLACKkKLANSMAN it is fantastic and important
Dimanche 12 Août - 21:23
BME : RT @Variety: #BlacKkKlansman has debuted at No. 5 with $10.8 million https://t.co/L2MdZzH0oD https://t.co/spATjeVqK2
Dimanche 12 Août - 21:23
BME : RT @UniversalFR: Découvrez l'histoire de l'infiltration la plus improbable des années 70 dans #BlacKkKlansman de #SpikeLee, le 22 août au c…
Dimanche 12 Août - 21:23
BME : RT @KevinLaforest: Denise Bombardier présente GONE WITH THE WIND au Théâtre Outremont cet après-midi. Curieux timing. C'est un chef-d'oeuvr…
Dimanche 12 Août - 21:23
BME : Ne ratez surtout pas l'avant-premiere #blackkklansman mardi 14aout au cinema Melies #festivalblackmoviesummer… https://t.co/xLnGDavZC1
Dimanche 12 Août - 21:10
BME : RT @60SecDocs: Undercover in the KKK. Based on a true story. In theatres now. @BlacKkKlansman @FocusFeatures @JordanPeele https://t.co/zk7N…
Dimanche 12 Août - 19:49
BME : RT @IndieWire: #BlacKkKlansman screenwriters David Rabinowitz and Charlie Wachtel scored the rights to a story that became Spike Lee's best…
Dimanche 12 Août - 19:49

Partager ce site



Derniers tweets
BME : Père et fils. #BLACKkKLANSMAN #TheEqualizer https://t.co/b9tnkrVdBg
Dimanche 12 Août - 21:30
BME : RT @almostflmcritic: #BlacKkKlansman is one intense police procedural with relevant, real world implications. Top notch craftsmanship all a…
Dimanche 12 Août - 21:23
BME : RT @Rosendoom2: If you haven't already, go see #BLACKkKLANSMAN it is fantastic and important
Dimanche 12 Août - 21:23
BME : RT @Variety: #BlacKkKlansman has debuted at No. 5 with $10.8 million https://t.co/L2MdZzH0oD https://t.co/spATjeVqK2
Dimanche 12 Août - 21:23